Aller au menu | Aller au contenu
    

Paroles " Jamais j'oublierai "

JAMAIS J’OUBLIERAI

VINCENZO - ALONZO - SOPRANO


Jamais j’oublierai les frères FORD
Qui font la fiesta avec la justice
Joue au rodéo c’est cow-boy au lasso
C’est Clint Eastwood au flingue c’est dingue
Qui se représenteront comme la flamme aux JO
Jamais, jamais, jamais j’oublierai les frères
Sans carte grise qui m’ont permis de conduire
Quand certains clous ont voulu m’crever, ces enfoirés
Qui ont foiré et ne pouvaient pas me sentir
Non ! Non ! jamais j’oublierai notre dame
La dame sans échec Madame la madre
La rose hors saison de mes rêves quand le fruit
Défendu était coincé aux épines du cauchemar devenant bouquet
Ces amis qui m’ont tendu la main et
Contrairement au futur n’attendaient de moi rien en retour
Les frères de tours qui gardent la foi à Allah
Sans faire de détours
Le miséricordieux étant que croyant musulman
Ne te demande pas pourquoi et comment
Fuck les Hitler mécréants car tu resteras fidèle
Si tu sais qu’il existe sans endroit ni comment.
Et tu le sais que jamais j’oublierai
Pour tous mes gens pour ceux qui m’ont aidé
En me donnant les clés des portes fermées
Pour toutes ces feuilles qui étaient sur l’arbre du hip-hop
Et qui sont tombées
Que le vent du bonheur les a ramassées
C’est c’est le Segnor Alonzo qui s’donne au maximum
Pour que dans mes concerts viennent crier ces maxi-mum
Et dans ce millé-lè –nium j’oublierai pas de remercier ce grand homme
Qui m’a appris à rapper sans métronome (Ahmed)
Jamais j’oublierai ma deuxième mère qui m’a appris ce que je sais
Dans ce bâtiment entouré de miroirs
C’est parce que tout se ressemble
Que si c’est réel faut le croire
Demande aux frères qui ont été adopté
Il me semblait que ensemble nous formons l’assemblée
Des gars sans genoux, cela veut dire qu’on suppliera personne
A part Allah pour que la chance sourit aux vies grimaces
Autour de nous
Car tes coups d’tambour Adams ont remplacé mes battements de cœur désormais
Pour toi et les couz j’vous souhaite plein d’or mais
Pour cela bien sûr faut plus que vous dormiez
Vous savez les gars beaucoup ont épongé ma sueur, pour faire pousser les trèfles à 4 feuilles
Autour de nous c’est pour ces gars, ceux qui nous ont quitté trop tôt, ceux qui depuis le début ont toujours cru en nous.
C’est pour mes gars, que mes nouveaux philo, qu’j’reste bordélique ambulant.
Pour les mêmes mecs d’en bas, que ma voix de fada fait sourire les gars que la vie a fait baisser les bras.
Comprend, c’est pour eux , donc pour vous qu’ce morceau est écrit avec un cœur qui bat. C’est grâce à vous qu’le petit Saïd est devenu Sopra M’baba,
Mecs d’en bas, baba rime en cargo pour ceux qu’on embarque, oh mec qui rêve de bagues aux doigts, marié au lingot, toi qui roule en tacot, mais drague aux blagues cochonnes. Pense au braquot quand t’es père jeune.
Ecoute gringo rêveur de merco, j’te l’cache cash sans être tango carlos.
Don Diego, rien à foutre du magot, vous m’êtes cher, donc pour vous mes textes des lingots.

REFRAIN :

Pour mes gens, gens, gens, que je représente
Pour la vie, vie, vie, que je représente
D’où je viens, viens, viens, crois-tu que je plaisante
Jamais j’oublierai.

Hey boom ! tu t’rapelle ce jour où avec Dys, on a monté ce putain d’groupe en bois « boom KDB » Dys des souvenirs qu’tu trouves nul part ailleurs,
Même avec Alain CHABAT.
Moi j’me souviens fallait mater la tête à Mister kash quand j’lui ai dit, entre l’groupe il est resté bouche bée, comme si le coiffeur lui avait dit qu’il avait raté sa coupe.
J’me rappel ce jour où Kaëly m’a donné le rôle du bruiteur de KDB mania, le biglebigle boom à l’Estaque, a fait de moi une star comme Redman pour le fuck phénoménal.
Maintenant qu’on s’fait les aveux, dis moi qui à part Dieu, pour qu’ça roule sans pneu, a cru à nos veux dis moi.
Y’avait Soli HAMED quoi la Savine leur aide . Imagine leur remercier pour tous ces mois.
Travail intensif dans les temps, fob respect à STAFF bon comme du rosbif, grosse à Sylvie MALHERBE et toute son assosse et mes sosses , car les galères étaient nocif.

REFRAIN :

Pour mes gens, gens, gens, que je représente
Pour la vie, vie, vie, que je représente
D’où je viens, viens, viens, crois-tu que je plaisante
Jamais j’oublierai.

De travail intensif dans tes temps bof
Respect à ce taf bon comme du rosbeef
Grosse bise à Sylvie Malherbe et toutes son assoce
Et mes soces car les galères étaient nocif
Av passage le 13ème cercle
ITP, Mojo, PRSP, l’Affro
Mais aussi à toutes nos pertes
Alassane, Stéphane, sans oublier CHIBACO
Avec qui on est dans le même sac
45, ASKEN, Nouveau philo, Mino
Pour ceux qui ont mis Chirac aux cages
SOPRANO, VINCENZO, ALONZO
Pour que les frères ne cessent de le flinger à coup de genoux
Peine à ces Jean-Marie
Qui pour ôter les caries
Opte pour les yaourts nature
Car y’a pas d’mal qu’on s’marie
Devenir legois dans ce Daktarie
Où Adam et racine de l’arbre de cette nature

Retour à la Discographie