Aller au menu | Aller au contenu
    

Paroles " Classic "

CLASSIC

SOPRANO

Appelle Racho Paincho Malo qu’il s’installe au galo,
Sopra cale au mic un rap collant comme du mâche malo
Rap calorie pour gros maigre au colorie blanc, beurre, jaune, nègre.

VINCENZO


Observe et constate l’abolition a été aboli
Mes frères se nourrissent au Monopoly
Mais y’as toujours les mêmes constat
Donc je me contente de former mes gars
Enfant de quartier teneur de mur mec des blocs pour augmenter le quota
Même si le quotidien est le même, c’est toujours le même acte
Même clac fuck les collabos, au moindre contact
PSY4 come back, classic vérifie les statistiques comme quand la BAC défonce Nos portes au plastique
Article ligne 26 – code 15
C’est là où on détruit et fuck le système toujours en 5/5
Car on sait que ça tue, quand Vince reste classic
On sait que ça tue , quand sur la zic mes gars s’excitent

REFRAIN :

J’viens pas sauver le monde, ni instaurer une mode.
Une intru, quoi d’plus comode pour qu’la psy envoi les gaz.
Comme ma vie ma music reste classic, les pages tournent,
Mes titres sont du même lexique.
Classe sec saisie ton star tac préviens tes mecs net qu’une siz Startrec
Envoi les gaz classic

ALONZO

Il suffit d’un lapse de temps pour entamer une conversation,
Un lapse de temps pour que le flow qu’on verse, passionne depuis 95,
On garde le même régime style hyper lourd, voir obèse y’a plus d’régime,
L’esprit Rufnec le monde s’arrête au block sec, après c’est vide mec.
C’que toi t’appel la vie net, nous on s’y mouille pas trop vue qu’on est sous
Tension y’a risque d’électrocution, donc on isole dans l’béton Plan d’Aou City
Sous embargo on vie de c’qu’on produit car on connais l’prix de prendre dans notre frigo. Ça donne des jeunes mort et pleure les vieilles mères,
Unes série culte qu’aucune génération n’a vue, la série première après ça
Tu m’dira pourquoi j’l’ouvre vue qu’je sais c’est un éternel recommencement.
Pourquoi j’l’ouvre, peut-être ça me fait du bien, peut-être que j’suis plus léger, peut être que j’sais qu’les miens le reconnaisse pas.
Dans du Michel Berger, donc j’fuck le C.S.
Car tu le sait que 60 % d’la clientèle d’nos charboneurs viennent des villas d’à côté.
Comme ma vie ma music reste classic, les pages tournent,
Mes titres sont du même lexique.

REFRAIN :


J’viens pas sauver le monde, ni instaurer une mode.
Une intru, quoi d’plus comode pour qu’la psy envoi les gaz.
Comme ma vie ma music reste classic, les pages tournent,
Mes titres sont du même lexique.
Classe sec saisie ton star tac préviens tes mecs net qu’une siz Startrec
Envoi les gaz classic

VINCENZO

Comme la croisière de ma vie que j’applique officiellement classic
Comme Sya sur une Technics
Ou Vestax j’applique au maximum
Comme le Sida qui recherche les baiseurs sans Manix
Classic pas autant qu’un mec fidèle,
Car mon logiciel n’accepte qu’un féminin au pluriel.
Sur ce son vise ceux qui se sentent ridicule,
Classic comme le soleil, l’aube et le crépuscule.

SOPRANO


J’rêve de break de Breatling payé en Brique de Brithney en string red dingue
D’elle ça zingue dans mon lit comme ring plein d’chipandelle plein d’zèle
Se prennent pour des kings, hey Fernandel
Mc’s vise ou j’te met mon finger.
Rien à foutre qu’on m’dise plus tordu qu’mon initiale, le beat faut qu’jel tue comme Channel dans ma suite nuptiale.
Dans l’rap faut qu’on m’distingue loin des clowns clone gland
Qui s’dise dingue, faut qu’je fasse des éloges aux larges textes que lâchent
Les mioches qui lunchent lâches et lèchent qui logent loin d’nos niches
Accroche notre cash pendant qu’l’Etat nous tronche
Y’a clash dès qu’ils voient nos tronches.
Mais c’est classic la haine nous viens de nos vies basic.
Même Lassi n’est pas plus en chien que mes gars d’street.
Pour street skillz la familia qui font d’la bonne zic
Faut qu’j’nique donc j’nique logique

Retour à la Discographie