Aller au menu | Aller au contenu
    

Paroles " Block party "

BLOCK PARTY

SEGNOR ALONZO :

J’rentre avec des mots typiquement familiers
Nique sa mère
Pour la Bac Nord et tous ces condés
Nique sa mère
Alonzo style amer
Phrase fout la merde
Fou veille sur la mère
Vers sur les nerfs
Block party
L’gong retentit
Claque ton billet d’cinq
Choisi ton paquet répartit
PLAN D’AOU CITY
Pour mes co-locataires
Mes collègues à terre
Et tout ce parti

SOPRANO :


Ascenseur bloqué riz long parfumé à la noix de coco
Nous filons allumé le son la Taco nous dealons calumet
Venu de Bogota augmenté le cota d’kilo de rago sur ces filles
En pyjama avec nos roco pour voir si ça crache plus qu’un lama sur les murs
Le logo fuck les flics est trop gros plus gros qu’les blocks que
J’vois en panorama.

DON VINCENZO :

Bloque les issues car ça vient d’là
Où y’a pas d’tabous
Là où y’ a pas besoin de pub
Comme Obao
Où les p’tits Ruff Ryders
Font les cortèges en moto
Là où les vieux te font bouger
Comme sur premier Gaou
Au cas où
T’es pas Gaou
Y’a foot ou basket
Couscous maëlé
Figus gonfle les enceintes
Pour que les voisins portent plainte
Et mainte guinte les saintes qui feintent
En portant plainte

REFRAIN :


Block party
Lieu en colère
Lieu de valeur
Pour mes Gadji, mes gadjo
Mes receleurs
Là où on vit, là où on meurt
Là où on vie, là où on pleure nos

DON VINCENZO :


Hé Zaza, passe moi un morceau
Que je fume certains
Car le réseau n’est pas net
Avant que les condés en serrent un
Ogu sors le matos
Pour la fiesta
Comme R-Kelly
Fiesta, Fiesta
Pas d’quartier
Qui font l’18 comme Wyclef
Car les blocks c’est mon loft
Et les party c’est ma life
Plan d’Aou
C.I.T.Y
Un son gloc pour les blocks
P.A.R.T.Y

SEGNOR ALONZO :


Quand l’orchestre de mon cœur
S’arrêtera d’jouer mon souhait
Est d’rester gravé dans votre tête
Comme mec voué
Au changement au chargement
D’rimes illicites calmant
Fils de lieutenant
Procureur également
Sors la drink et la jet
Les string et le reste
Block party
On prouve si tu testes
Teste je m’adresse
A tous mes killers
Aux mecs habiles de toutes les villes
En détresse

SOPRANO


Ok le train d’l’école est manqué donc ça fume plus qu’une loco
D’autres prennent les railles de la coco planquée tout
La mère à mo a de gros paquets
Raboule tout t’as perdu au petit paquet braqué du regard
Cette gonze au sac socco dragué plus largué à cause de notre Seiko
C’est con ce sont fait choper par la Bacé Séguons-nous
Abdou a eu le BAC « é ».

REFRAIN :

« block party » lieu de colère lieu de valeur
mes gadji mes gadjo mes receleurs
« block party » là où on vit, là où on meurt,
Là où on rit, là où on pleure nos

Retour à la Discographie